En pleine nature

En pleine nature

Equipement d'hiver pour marche nordique

Comment s'équiper pour la marche nordique en hiver

Activité physique de plein air, la marche  nordique, est issue du ski nordique.  En hivernal, on s'habille souple, chaud, mais pas trop. Mieux vaut  éviter de trop transpirer lors des séquences et exercices intensifs, pour ne pas trop se refroidir pendant les moments de moindre effort.

Les vêtements
Sur le corps coton, si l'on ne transpire pas trop, ou sous vêtement techniques en fibre synthétique  qui évacue la transpiration. Puis, selon votre degré de frilosité et la température ambiante, rien ou une ou plusieurs couches de vêtements. Les pulls en polaire conviennent, mais la veste  plus facile à enlever, a l'avantage de  s'ouvrir pour éviter la surchauffe. En cas de pluie de vent, ou grand froid, une veste à capuche, avec menbrane respirante est indispensable. Les genre K-way peuvent dépanner, en cas d'oubli ! ... mais à l'intérieur, tout est mouillé en un rien de temps. Sur les jambes, le collant chaud genre ski de fond est tout à fait adapté. Le pantalon large en bas à l'inconvénient de se salir très vite à proximité des chaussures.

Les gants
On les choisit plus ou mois épais, en auciun cas serrés car un contact un peu trop appuyé perturbe la circulation sanguine dans les doigts. Un bon plan pour trouver des gants efficaces et pas trops chers, c'est d'aller au rayon cyclo des magasins de sport et de choisir des gants en windstopper.

Les chaussures
La cheville doit pouvoir s'étendre complètement, donc on privilégie les chaussures  à tige basse imperméables et respirantes, type trail avec semelles bien crantées. De bonnes baskets passées à la bombe imperméabilisante font parfaitement l'affaire. On peut quand même utiliser des chaussures à tiges hautes, mais sans lacer les deux derniers crans. Dans ce cas il est recommandé de faire des doubles noeuds et de rentrer les surplus dans les chaussures, pour que rien ne dépasse, sinon les chutes sont redoutables lorsques les bâtons se prennent dedans !!!
Les guêtres ne sont pas du luxe et évitent les entrées d'eau aux chevilles, lorsque l'on marche dans l'herbe mouillée de pluie ou de rosée.

Le sac à dos
Utile pour mettre ses papiers, ou son vêtement lorsque l'on a trop chaud, on peut s'en passer ou n'avoir qu'une banane. En tout cas il est impératif qu'il aie en bonne ceinture ventrale et une attache devant la poitrine pour pouvoir bouger les épaules librement lors des exercices.

La boisson
La manière de respirer que j'enseigne évite le déssèchement et rend quasiment inutile de boire pendant la séance. Une petite bouteille peut être utile.

Frontale
Indispensable pour les séances de nuit, on en trouve de très légères. On peut les porter sur le front ou autour du coup. Il en existe aussi  à dynamo

Les bâtons
Ce sont les même qu'en été, il n'y a pas de poignées chauffantes ! Sérieusement je recommande les bâtons simples, non réglables, car ils sont plus légers et plus fiables.  Les choisir avec une certaine proportion de carbone, car ils répondent mieux aux efforts. Certains modèles ont des dispositifs plus ou moins sophistiqués pour changer d'embouts, c'est à dire pour passer des pointes tungstène aux patins caoutcouc. Ces dispositifs alourdissent les bâtons. Je recommande donc la simplicité.


03/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1411 autres membres